Non mais allô quoi !

La mairie de Besançon et la République en marche du Doubs utilisent un seul et même téléphone : celui d’Alexandra Cordier.

Chargée de communication au sein du cabinet du maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier est également référente départementale de la République en marche (LREM). Ce cumul de casquettes à priori légal, quoique périlleux, avait déjà fait réagir en 2017 Jean-Pierre Tenoux dans les colonnes de l’Est Républicain. Dénonçant un « mélange des genres », le journaliste avait alors suggéré à la proche du maire de faire une choix entre ses deux fonctions. La réponse de l’intéressée n’avait pas tardé à paraître sur Twitter, révélant sa bien curieuse conception de la liberté de la presse : « [Je me] demande quand l’Est Républicain mettra Jean-Pierre Tenoux à la retraite ».

Entendons-nous bien : Alexandra Cordier peut être « en même temps » militante LREM et employée d’une municipalité, fut-elle administrée par un élu devenu lui-même macroniste. Cela n’est pas incompatible, à condition bien sûr que Mme Cordier trace une ligne hermétique entre sa vie de militante – à laquelle elle a droit comme tout un chacun – et ses fonctions d’agent public, payé par les citoyens pour être au seul service de la collectivité durant son temps de travail. Pour s’assurer toutefois que Mme Cordier ne milite pas aux frais du contribuable, « le Compost » a fait adhérer plusieurs observateurs à la République en marche dans le Doubs. Verdict : les courriels envoyés aux sympathisants ne manquent pas de sel. Lorsqu’un événement marquant est organisé par la macronie, ceux-ci reçoivent de la part du « comité local » un message d’invitation précisant le numéro de téléphone portable d’Alexandra Cordier, joignable pour toute question. Ce même numéro apparaît également sur le site de la Ville de Besançon pour contacter cette fois Alexandra Cordier ès qualités de « chargée de relations presse » de la mairie…

Pour tracter avec LREM Besançon, un seul numéro

 

Pour contacter les relations presse de la mairie, même numéro !

 

Appelée plusieurs fois en semaine sur ce téléphone portable, Alexandra Cordier répond aussi bien aux demandes politiques qu’aux demandes relatives aux sujets municipaux. C’est à s’y perdre, non ?


Photographie : Alexandra Cordier et son téléphone portable multifonctions © AR / Le Compost