Longue vie au Compost !

Attendu que l’actuelle cosmogonie de Besançon est fondée sur des contrevérités historiques,

que son maire cumule 12 mandats politiques à l’âge de 72 ans,

que certains maraîchers de la ville sont sommés de déguerpir pour laisser place au béton,

que la mendicité y est devenue une infraction de première classe,

que nous avons tous oublié l’utopie sociale qui caractérisait jadis notre commune,

qu’il nous reste cependant quelques velléités de rigolade,

nous, citoyens,

souhaitons, à compter du mois de Septembre 2018, jeter joyeusement certaines « valeurs » au compost,

afin qu’il en sorte peut-être quelque chose de fertile.

Bonne lecture !